Accéder au contenu principal

Review : Adventure Time, le tome 1

Scénario : Lamb Branden, North Ryan
Dessins : Paroline Shelli
Collection : Urban Indies
Pagination : 160 pages
Format : 171 x 264mm
Prix : 14 euros
Date de sortie : 10 mai 2013
Résumé :
Jake le Chien, et Finn l’Humain sont deux amis inséparables. Leur but dans la vie : vivre un maximum d’aventures dans le fabuleux Royaume de Ooo. Accompagnés de la Princesse Chewing Gum et de Marceline, la Reine Vampire, nos deux aventuriers croisent souvent le fer avec leur meilleur ennemi, le Roi des Glaces. Mais aujourd’hui, une menace plus grande encore jette son ombre inquiétante sur le Royaume acidulé de Ooo…

Ma critique :
Quand on s'embarque (car oui, on ne reste pas spectateur, on vit pleinement l'aventure aux côtés des personnages) dans l'univers d'Adventure Time, il faut s'attendre à découvrir un monde délirant et loufoque au possible mais aussi très fourni ! On trouve en effet des dizaines de personnages, de monstres, de lieux tous très détaillés et possédant une véritable identité.
Cet album est divisé en deux parties : une "grosse" histoire de 90 pages et six petites histoires courtes allant d'une page à une dizaine. L'histoire principale est vraiment excellente ce qui n'est pas le cas de toutes les autres. Parmi ces six histoires, deux, selon moi, sont largement en deçà du reste ce qui est dommage.
En revanche, toutes les récits sont ultra-originaux, bourrés d'humour, de jeux de mots et de petites références et on ne s’ennuie pas une seconde en les lisant.
Les dessins sont simplistes et des couleurs peuvent paraître enfantines mais, quand on commence à rentrer dans l'univers, on se dit rapidement qu'un dessin plus "sérieux" n'aurait pas pu convenir ! Le fait que ce premier tome soit dessiné par quatre dessinateurs permet de varier les plaisirs et cela renforce encore un peu plus l'originalité de l’œuvre.
Mais, il serait bête que vous pensiez qu'Adventure Time est destiné aux enfants. En effet, aussi bien la série que le bouquin sont à double-sens. Vous comprendrez rapidement en le lisant pourquoi Urban Comics indique "conseillé aux plus de 12 ans" !
Comme à son habitude, l'éditeur nous propose une superbe édition en hardcover. En plus des habituelles couvertures alternatives, on trouve aussi un "mini-reportage" portant sur les différents étapes de la création des planches. Celles-ci sont agrémentées de commentaires intéressants et instructifs.
En conclusion, je peux vous dire qu'Adventure Time est une petite pépite qui cache bien sa profondeur et son intelligence sous le couvert d'un dessin enfantin. Même si le style graphique vous rebute, ne passez pas à côté car, en lisant ce comic, vous risquez d'aller de bonnes surprises en bonnes surprises !

Note : Si vous un fan acharné comme moi, sachez qu'il existe un jeu Adventure Time sur Nintendo 3DS ! Malheureusement, celui-ci est seulement disponible aux USA. Si vous avez eu la chance de pouvoir le tester, je serais curieux de connaître votre avis.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Marvel Epics, une tragédie en 3 actes ?

Cinq mois et trois numéros seulement après sa création lors de l'entrée dans l'ère Legacy, le magazine Marvel Epics s'arrête. Il laisse la place, dès janvier, à Infinity Wars. Et si le sommaire est plutôt réussi, un tel choix éditorial surprend et ne convint pas.

Au menu de ces trois volumes on retrouve donc les séries (All-New) Guardians of the Galaxy, Thanos et Groot. Comme pour tous les bimestriels qui ont bénéficié de la refonte du mois de juillet, on est face à un comic de bonne facture, même si le prix affiché à 6,90 euros peut faire grincer des dents. (All New) Guardians of The Galaxy Dès le premier numéro, la série se passe du All New, mais poursuit de manière cohérente l'aventure des gardiens. J'avoue avoir eu du mal à rentrer dedans (on y reviendra dans la dernière partie) même si, globalement, cette série s'avère être une bonne pioche.
On peut cependant regretter que les artistes changent constamment, ce qui entraîne une qualité graphique assez inég…

Les Nouvelles Aventures de Sabrina, ou comment je me suis ennuyé pendant 10h sans m’en rendre compte

Après avoir sévi dans une série des années 90 devenue culte, Sabrina revient. Et elle a bien changée. Adieu ambiance bonne enfant et décors colorés : Netflix a fait un choix radical entre séance d’exorcisme, meurtres et démons médiocres. Un programme alléchant qui ne sert pourtant que de façade.
Trop jeune pour avoir connu la série originale ? Ou simplement trop occupé pour avoir pris le temps de la découvrir ? Force est de constater que lorsque l’on débarque ainsi en terrain inconnu, s’étalent devant nous tout un univers alléchant et ses personnages.

C’est avec grand plaisir que je passe le premier épisode. Je jubile devant le second, j’enchaîne avec un troisième. Finalement, sans m’en rendre compte, j’avale en quelques jours les dix épisodes d’une heure qui constituent cette première saison. J’en ressors avec une impression de satisfaction. L’heure des sorcières ? Pourtant, je ne cesse de repenser à l’épisode final. Une désagréable impression d’en avoir vu plus pendant…

Review - Marvel Rising : Squirrel Girl & Ms. Marvel #1

Ce n'est pas la première fois que je mentionne l'affection que j'ai pour Ms. Marvel, encore à ce jour l'un de mes personnages préférés parmi "l'écurie des jeunes" chez Marvel Comics.
Le contexte social et culturel dans lequel évolue Kamala Khan, jeune femme attachante s'il en est, y est pour beaucoup : les scénaristes les exploitent plutôt bien, en amenant des situations assez inédites et qui tranchent avec le reste de l'univers. Et c'est pour le mieux !
J'ai donc accueilli avec un intérêt certain le numéro 1 d'une série Marvel Rising dans laquelle on retrouve Ms. Marvel accompagnée de la bien nommée... Squirrel Girl !
Malgré le bon accueil que les aventures de cette dernière ont suscités, je ne m'étais jamais penché dessus... à regret. Mais ma liste de lectures s'allongeant littéralement de jour en jour, il faut faire des choix. Même s'ils sont difficiles !


Cette première issue reprend donc alors que Doreen (aka Squirrel G…